Devenir naturopathe, quelle formation ?

Les commentaires de cet article sont volontairement désactivés. Il ne s’agit pas ici de démarrer un énième débat entre les différents points de vue mais d’exposer clairement le mien, et ainsi répondre par anticipation à toutes celles et ceux qui souhaiteraient me contacter à ce sujet.

Dans un contexte où les médecines douces et naturelles suscitent un engouement croissant, de nombreuses personnes se tournent vers ces alternatives pour se soigner, se soulager ou s’apaiser.
À mesure que la demande augmente, nous sommes aussi de nombreux passionnés à vouloir accompagner professionnellement ces personnes.

Pour la plupart d’entre nous, il s’agit d’une reconversion, plus ou moins tardive. Et, bien que la profession ne soit pas (encore) reconnue et réglementée – tout du moins en France, et que tout un chacun puisse s’installer librement sans justifier de formation préalable, il est tout à fait honorable que l’on cherche à s’enquérir de la meilleure formation qui soit.
En effet, se poser cette question est déjà en soi une preuve de sérieux.

Si vous souhaitez vous installer en tant que naturopathe, formez-vous sérieusement !

Lorsque l’on se renseigne sur quelle formation choisir, on cherche forcément la meilleure, la plus sérieuse, celle qui a un programme solide et des intervenants de qualité. Et l’on trouve alors non seulement de nombreuses écoles mais aussi de nombreux articles et avis divergeants. Et l’on peut vite se sentir perdu.
Je ne saurai que trop insister sur les points que je viens de mentionner, il ne faut pas perdre de vue ce que l’on recherche : une formation dont les enseignements nous apporteront des connaissances précises que nous pourront appliquer en exercice.

Renseignez-vous sur le programme, les sujets des cours et le nom des intervenants.

Cela peut passer directement par le site internet des écoles, un appel à leur secrétariat, une visite dans leurs locaux, une rencontre sur des salons… Chacune cherchera à vous séduire pour vous vendre sa formation : faites confiance à votre ressenti. Le bouche-à-oreille est aussi un des meilleurs moyens de communication : si vous connaissez quelqu’un (qui connait quelqu’un…) qui est ravi de sa formation, ou qui a consulté un super naturopathe formé à telle école, foncez !

Je ne vais pas rentrer ici dans le détail des excuses : j’habite trop loin de l’école la plus proche, je n’ai pas le temps / je travaille / j’ai des enfants à m’occuper, ça coûte trop cher / je n’ai pas l’argent… pour les réfuter une à une. Je suis quelqu’un qui pense profondément que lorsqu’on veut on peut, et reste fidèle à ce principe depuis toujours. Avec un tel état d’esprit, croyez-moi, on se donne les moyens d’atteindre ses objectifs. Mais encore faut-il le vouloir : c’est le retour à la case départ, et je vous invite à vous poser cette question « qu’est-ce que je veux vraiment pour moi-même ? ». En effet, atteindre un objectif demande nécessairement des efforts et parfois des sacrifices… Êtes-vous prêts à les faire ? Même si cela demande du temps, il est parfois plus sage de reporter de quelques mois ou années son projet afin d’en garantir la qualité plutôt que de se précipiter.

Donnez-vous les moyens d’atteindre votre objectif !

Je vous conseille vivement de suivre une formation se déroulant exclusivement en présentiel, plutôt qu’une formation à distance. Pourquoi ? La réponse est simple : l’avantage que vous offre la première c’est l’échange. L’echange avec vos camarades de classe d’abord. Vous constaterez que vous venez toutes et tous d’horizons différents et cela vous sera très enrichissant. Mais aussi et surtout l’échange avec vos professeurs. Assister à un cours avec un enseignant / intervenant expert en son domaine permet d’accéder à des anecdotes et une expérience du métier que vous ne trouverez nul part ailleurs. L’apprentissage ne se limite pas à la révision de polycopiés ou en allant sur internet. On apprend surtout des autres, et cela, je pense, n’a pas de prix.

Privilégiez une formation en présentiel et favorisez l’échange.

De plus, ce que vous aurez appris ne sera qu’un socle qu’il sera nécessaire d’actualiser tout au long de votre activité. Il est cependant indispensable que cette base soit de qualité et corresponde à un haut niveau d’exigence pour cerner au mieux les problématiques des personnes qui viendront vous consulter, et leur apporter les meilleurs conseils.

Enfin, et surtout, ce qui fera la différence et de vous un(e) bon(ne) naturopathe, ce sera d’abord vos qualités personnelles d’écoute et d’empathie, de bienveillance et de respect. La relation humaine est au coeur de l’accompagnement et de la démarche d’aide en naturopathie. Et la confiance que vous saurez instaurer y sera pour beaucoup dans le cheminement de votre consultant.

Pour résumer :

– un enseignement en présentiel
– dans une école reconnue par ses pairs et/ou par l’Etat
– qui vous convient (matières enseignées, mode de fonctionnement, esprit et valeurs…)
– et dont vous pourrez appliquer ce que vous aurez appris (parce que vous aurez echangé avec des professionnels de terrain et vous serez exercé à la pratique en cabinet)
– sans oublier vos qualités relationnelles

Faites le bon choix et bonne route !